02/03/2015

Est-ce que le handicap « coûte » cher ?

images51MUG536 (2).jpgEn France, en 2015, il n’est plus rare d’entendre de la part d’agents des Conseils Généraux (CG) que le « Handicap » coûte cher, qu’il faut réduire les dépenses, qu’il faut faire attention aux deniers publics, que l’on ne peut plus être aussi généreux qu’avant, aussi généreux qu’au début de la mise en place de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH). De plus en plus fréquemment, nous retrouvons aussi ce discours au sein de certaines équipes d’évaluation des Maisons Des Personnes Handicapées (MDPH) et ou en Commission des Droits et de l'autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). Dans le même temps, nous constatons de plus en plus dans les pratiques de certaines équipes d’évaluation une forte tendance à réduire les heures proposées précédemment et à être très restrictif pour les primo-arrivants !

Est-ce que ces éléments sont liés ? Nous ne pourrions qu’émettre des hypothèses.

Quoi qu’il en soit, la compensation n’est pas un don, elle n’est pas liée à la générosité d’une administration ou de ses agents, c’est un droit ! C’est même un droit fondamental et essentiel !

Alors :

  • Est-ce que le handicap « coûte » si cher que cela ?
  • Quelle est la réalité de ce discours ? Sur quoi se fonde t-il ?
  • Combien « coûte » réellement la PCH aide humaine à un CG ?

C’est pour essayer d’apporter une réponse, ouvrir ce débat que nous avons mené cette étude sur l’ensemble du territoire.

Télécharger l'étude

Les commentaires sont fermés.