28/09/2016

Le montant du dédommagement de l'aidant familial peut être majoré... le saviez-vous ?

2014 03 - Zoom - couverture Eleonore Despax.JPGLes personnes qui bénéficient de la PCH - Prestation de compensation du handicap - pour financer leurs aides humaines connaissent généralement ce qu'est le "dédommagement de l'aidant familial"... mais savent-elles que son montant peut être majoré sous certaines conditions ?

Voici quelques précisions sur une disposition souvent méconnue.


Selon la réglementation en vigueur, le dédommagement mensuel d'un aidant familial ne peut pas dépasser 85 % du SMIC net calculé sur la base de 35 heures par semaine.

Or, l'arrêté du 25/05/2008 prévoit que "lorsque l'aidant familial n'exerce aucune activité professionnelle afin d'apporter une aide à une personne handicapée dont l'état nécessite à la fois une aide totale pour la plupart des actes essentiels et une présence constante ou quasi constante due à un besoin de soins ou d'aide pour les gestes de la vie quotidienne, le dédommagement mensuel maximum est majoré de 20 %".

 

Alors, comment savoir si vous pouvez bénéficier de la majoration du dédommagement de l'aidant familial ?

Il suffit de vérifier votre notification de PCH : si elle prévoit des aides humaines au titre de la "surveillance", vous répondez aux critères posés dans l'arrêté cité ci-dessus et pouvez donc bénéficier du montant majoré du dédommagement de l'aidant familial.

N'hésitez pas à contacter votre interlocuteur MDPH pour en savoir plus et faire valoir vos droits.

 

Plus d'info sur le dédommagement de l'aidant familial : http://appui-pch.blogs.apf.asso.fr/archive/2014/03/13/le-dedommagement-de-l-aidant-familial-67453.html

Les commentaires sont fermés.